Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 00:15

ChantAnges.jpgLe chant des anges, de Folco Chevallier

Timée éditions, novembre 2009, 274 pages, ISBN 978-2-35401-228-1


Attention, cette chronique contient des spoilers !


J'ai découvert cet auteur, grâce au partenariat entre Livraddict et Timée éditions, et je les en remercie.


L'histoire

Trois ans que Gabrielle a disparu. Trois ans que sa fille, Juliette, tente de la reconnaître dans les visages anonymes des rues de Los Angeles. Quand Juliette surgit dans les bureaux de Léo, son père, elle ne peut contenir sa joie : enfin, elle a retrouvé sa mère !

Las. Léo sait qu'il n'a plus le choix : il doit trouver le courage qu'il n'a jamais eu. Il doit avouer à sa fille de sept ans que sa mère, tuée dans un accident de voiture, ne reviendra jamais.

Mais aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres. Aujourd'hui, Léo va échapper à la mort. Aujourd'hui, Gabrielle va revenir à la vie. Aujourd'hui, quelqu'un va libérer le Chant des Anges…

 

J'ai beaucoup aimé ce livre, mais…

Je vais commencer par quelques critiques négatives. Pourquoi ? Pour finir sur une note positive.

En lisant les premières pages, je me suis dis que ce livre était très prometteur : l'histoire singulière à mi-chemin entre métaphysique, métempsychose et science avait de quoi susciter l'attention (qui ne cherche pas quelques réponses aux mystères de la vie ?). Mais j'ai eu quelques déceptions…


Tout d'abord les clichés. Il y en a pas mal tout le long du livre, et je trouve ça dommage car cela dénote un manque déterminant de culture et de savoir-faire :

- le PDG de grosses boîtes qui roule en Ferrari (très caricatural)

- les militaires qui font une expérience qui leur échappe (déjà vu 10 000 fois)

- les militaires qui débarquent en Hummer

- la mort de deux personnages principaux, juste au moment où ils vont donner une info très importante (plus cliché, on ne peux pas)

- le démarrage d'une voiture en dénudant les fils

- l'abandon de Léo, qui lui permet de se réveiller.

Etc., etc.

 

J'ai également noté quelques petites choses bancales :

La mort stupide de Frank qui tombe dans un ravin, puis rien… C'est un des personnages principaux, s'il est là, c'est pour faire quelque chose, mais en fin de compte, rien, hop ! Il meurt…

À un moment donné, on a du mal à comprendre si Léo est dans la réalité ou pas…

L'ange qui réunit Gabrielle et sa fille, on se demande pourquoi il fait cela ? Que vient-il faire ici ? À la fin, il décide… Mais de quoi ?... De garder « réel » le jardin ?...

Comment Juliette peut-elle continuer à voir sa mère ? Juliette était censée arrêter le phénomène, mais on ne sait pas pourquoi, d'autant plus que ça ne marche pas. Du coup, la relation entre « mystique » et « science » devient boiteuse.

 

Un point sur l'écriture…

Elle manque de fluidité, et donne un peu l'impression d'un langage parlé, mais je dirais que, pour un premier roman, ce n'est pas trop mal. Il y a un gros manque de description visuelle « poétique ».

 

Léo ne m'a pas touchée : il n'avait pas assez de profondeur.

Contrairement à d'autres, je n'ai pas du tout aimé les coupures dans l'histoire avec le blog de Franck. J'ai trouvé que cela hachait l'histoire et faisait systématiquement retomber le suspense. Du coup, l'intrigue avait du mal à décoller.

 

Cela fait beaucoup de points négatifs, c'est sûr, mais je pense que ce livre, cette histoire, cet auteur ont un avenir. Parce qu'il y a quelque chose dedans, une minuscule et infime envie de créer quelque chose de nouveau et de prenant. Même si je n'ai pas tout aimé, je suis restée accrochée jusqu'au bout car je voulais connaître le final. Et quand on en arrive là, c'est que quelque chose de bien ressort de tout ça : un potentiel énorme de créativité, d'action, de suspense et de sentiments.

 

Un point positif : j'ai beaucoup aimé Juliette, pleine de vie, espiègle et mignonne.

 

Pour conclure, je souhaiterais dire à Folco Chevallier de ne pas se vexer de ma critique car je suis sûre que ses romans à venir (et j'espère qu'il y en aura) monteront vite la pente et se classeront parmi les meilleurs romans à suspense.

 

Livre lu dans le cadre de :

- Partenariat entre Livraddict et Timée éditions

- Défi SF 2010 (2/3)

- Défi Littératures de l'imaginaire sur les 5 continents (1/5)

 

D'autres billets sur ce livre : Valunivers, Madly Pagal, Lire et délires, Read-iQL, Un brin de lecture, Sorcellerie, Raconte-moi une histoire !, Les escapades culturelles de Frankie.

 

Cette chronique de lecture est originellement parue le 13 avril dans Books@Lot, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Lady Scar (Nadège).


Partager cet article

Repost 0
Published by Lady Scar / Nadège - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Littératures de l'imaginaire
  • Littératures de l'imaginaire
  • : Ce blog consacré au défi 'Littératures de l'imaginaire sur les 5 continents', regroupe les notes de lecture des participants qui veulent partager leur amour des littératures de l'imaginaire (SF, anticipation, fantastique, fantasy, conte...).
  • Contact

Recherche

Catégories