Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 00:05

GenesisBeckett.jpgPour le défi Littératures de l'imaginaire sur les 5 continents, il me fallait un roman pour l'Océanie et paraît Genesis, un roman de SF en provenance de Nouvelle-Zélande. Parfait, voilà ce qu'il me fallait ! Peut-être comptera-t-il aussi pour le défi SF 2010 ? En tout cas, il fait aussi partie des romans de la rentrée littéraire 2009.

 

Genesis est un roman de Bernard Beckett paru le 8 octobre 2009 aux éditions Gallimard Jeunesse (186 pages, 11,50 €, ISBN 978-2-07-062209-2). Genesis (2006) est traduit de l'anglais (néo-zélandais) par Lætitia Devaux.

 

Bernard Beckett est né en 1967 du côté de Wellington où il a étudié l'anglais, les mathématiques et le théâtre. Il est enseignant à la Hutt Valley High School à Lower Hutt. Genesis a reçu en 2007 l'Esther Glen Award et le New-Zealand Post Book Award pour les jeunes adultes (Genesis est publié en France dans une collection jeunesse, mais ce romancier néo-zélandais est considéré dans son pays comme un auteur pour jeunes adultes).

Du même auteur : les romans Lester (1999), Red cliff (2000), Jolt (2002), No alarms (2002), 3 plays : Puck, Plan 10 from outer space, The end of the world as we know it (2003), Home boys (2003), Malcolm and Juliet (2004), Deep fried – avec Clare Knighton – (2005) et l'essai Falling for science (2006).


« Quand la philosophie est au cœur du suspense... Que signifie être un HUMAIN ? »

 

Dans le passé... 2032 : nombreux attentats, 2041 : changements accélérés du climat et tempêtes de poussière, 2047 : émeutes d'indépendance, 2050 : conflit mondial, 2051 : instauration de la République de Platon, dès 2052 : épidémies... Des humains isolés sur l'île d'Aoteraoa ne sont pas touchés et grâce à leur Grande Barrière Maritime de la République achevée en 2051, ils empêchent tous les survivants d'accoster. Afin de créer « une société fondée sur l'ordre et la stabilité », la population est « divisée en quatre classes, selon le génome de chacun : Ouvriers, Soldats, Techniciens et Philosophes », les enfants sont séparés définitivement de leurs parents, « soumis à une éducation stricte, aussi bien physiquement qu'intellectuellement » puis chacun est « testé et affecté à une classe, ou éliminé ».

 

De nos jours (je pense que c'est en 2100 et quelques)... Anaximandre est étudiante en histoire et elle est fascinée par Adam Forde (2058-2077), un soldat qui n'a pas hésité à tuer son coéquipier pour sauver une jeune fille sur une embarcation. Adam a évidemment été condamné mais au lieu d'être exécuté, il a servi de cobaye pour tester Art, un androïde créé par le Philosophe William. Le professeur d'Anax, Périclès, l'a bien préparée à l'examen : la voici devant les trois Examinateurs et elle a cinq heures pour les convaincre. Va-t-elle entrer à l'Académie ? Ou sa vision différente – hérétique ? - va-t-elle lui nuire ?

 

Je suis sous le choc... Une telle société... Dans le futur, aura-t-on encore le droit de penser et de s'exprimer ? Ou sera-t-on éliminé comme les réfugiés (ils risquent de contaminer la population d'Aoteraoa) et ceux qui n'entrent pas dans le moule ? Un roman découpé en quatre actes : quatre heures devant le jury, entrecoupées chacune d'une pause durant laquelle Anax se pose encore plus de questions créant un suspense insoutenable.

Cette chronique de lecture est originellement parue le 4 janvier 2010 dans La culture se partage, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Catherine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine - dans Océanie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Littératures de l'imaginaire
  • Littératures de l'imaginaire
  • : Ce blog consacré au défi 'Littératures de l'imaginaire sur les 5 continents', regroupe les notes de lecture des participants qui veulent partager leur amour des littératures de l'imaginaire (SF, anticipation, fantastique, fantasy, conte...).
  • Contact

Recherche

Catégories