Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 07:57
L'Homme Étoile, de Sara Douglass
La trilogie d'Axis, tome 3
Milady, août 2008, 694 pages

Résumé
Le Ponton-de-Jervois étant tombé entre les mains de Gorgrael, l'armée d'Axis, très affaiblie après la victoire contre les troupes de Borneheld, est contrainte de marcher vers le Nord pour affronter une horde de Skraelings et de Griffons. Contre de telles forces, Axis lui-même doit reconnaître que triompher est impossible. Pour sauver ses soldats, il invoque le pouvoir de la Danse des Étoiles, va bien au-delà de ses limites et finit par se consumer de l'intérieur... Ignorant tout du sort d'Axis, Faraday continue à restaurer l'antique forêt de Tencendor. Parallèlement, les Sentinelles se lancent dans le voyage mortel auquel elles ont été condamnées des milliers d'années plus tôt. Dès lors Azhure doit faire face à deux missions cruciales : sauver Axis, si c'est encore possible, et aider Faraday à triompher du dieu Artor, l'impitoyable Laboureur. Réussira-t-elle alors que la trahison menace de frapper encore, et au sein même de sa famille, cette fois ?

Mon avis
Attention, quelques spoilers sont présents dans mon avis...
Au cours de la lecture de ce tome, je me disais : bon, quand est-ce que sera la fin de cette trilogie, je commence à en avoir marre de patauger dans cette prophétie et de ne pas en voir le bout, et surtout le dénouement.
Je me suis donc forcée à lire le tome 3 au début. Je n'avançais pas dans ma lecture, et au bout d'une demi-heure de lecture j'en avais déjà marre.
Axis part à nouveau en guerre contre Gorgrael après avoir tué Borneheld, et j'ai trouvé cette partie relativement longue. De la guerre, encore de la guerre, bref ça m'a agacée un peu au bout d'un moment. C'est à partir du moment où Axis est enfermé dans son corps « mort » que le livre commence à nouveau à me plaire réellement.
Juste avant cela, ce qui m'a beaucoup plu, c'est Azhure, et la découverte de son histoire, de celle de sa mère et de son père. C'est également la découverte de qui elle est réellement, ainsi qu'Axis. C'est également sa solide amitié avec Faraday. Azhure est incontestablement mon personnage préféré. C'est une femme sublime, une excellente guerrière, une mère aimante, tout du moins avec Caelum et ses filles, et une amie hors du commun. J'ai également apprécié la façon dont la relation entre Vagabond des Étoiles et Azhure s'est modifiée. Azhure est pour moi la voûte principale de la prophétie. Elle sauve Axis, elle sauve Caelum, elle sauve Faraday et la soutient, elle tue Artor...
Caelum est aussi très attachant et j'aime vraiment la relation qu'il a avec ses parents.
Les personnages que j'aimais beaucoup au cours des tomes précédents étaient les Sentinelles, mais pendant ce tome, lorsqu'elles sont corrompues, je n'ai pas compris pourquoi est-ce que cela était si important que ça. Bien sûr, c'était inscrit dans la prophétie, et elles étaient la clé pour la destruction de Gorgrael, mais je ne comprends pas pourquoi elles ont dû être corrompues par le pouvoir pour le fait. Et surtout, le fait qu'elles ne soient plus ce qu'elles étaient et perdre leur joie de vivre, et tout ce que j'appréciais chez elles au cours des tomes précédents m'a rendue triste, et c'est pour ça que je n'ai pas aimé ce passage les concernant.
Concernant Axis, je n'ai pas grand chose à dire, il a rempli son rôle, toujours torturé par ce qu'il a fait subir à Faraday, et il le sera encore longtemps, avec le sacrifice que celle-ci fait en acceptant la mort pour sauver Tencendor, et surtout de se sacrifier, alors que son enfant était tout juste né.
J'ai trouvé que l'épilogue arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, et que ce n'était pas suffisamment développé. Le fils de Faraday est au centre de cet épilogue, et je suis un peu déçue. J'aurai aimé savoir comment ça allait vraiment se passer suite à la mort de Gorgrael, le rétablissement de la paix au sein de Tencendor.
J'ai surtout été déçue de la renaissance de Niah, la mère d'Azhure. Et Étoile-Loup, qu'est-il devenu réellement ?
Bref, même si selon moi des points ne sont pas assez développés, alors que d'autres un peu trop peut-être, cette trilogie est tout de même géniale.
J'avoue avoir eu du mal entre le 2 et le 3 avant d'être à nouveau à fond dedans, mais je pense que j'ai laissé traîner en longueur trop longtemps la lecture de cette trilogie, et du coup je voulais passer à quelque chose d'autre, mais c'était impossible avant de l'avoir finie.
Sara Douglass est quand même très douée pour faire transparaître les sentiments de ses personnages. J'ai éprouvé une grande peine et beaucoup de compassion pour Faraday, de la joie la majorité du temps pour Azhure, mais de la peine pour elle également avec la naissance d'Étoile-Dragon et lorsqu'elle a cru qu'Axis était mort. J'étais heureuse également lorsqu'Azhure et Axis étaient ensemble et je ressentais l'amour tellement fort et invincible qu'ils avaient l'un pour l'autre.
J'ai donc apprécié la lecture de cette trilogie, qui est très bien ficelée du début à la fin. La prophétie est vraiment la ligne rouge de ce livre, et au fur et à mesure qu'on découvrait certains éléments, de nouveaux venaient se rajouter au mystère. Même si certaines choses ont été faciles à découvrir, certains éléments me sont restés cachés jusqu'à ce que je les lise.
Je la conseille, mais si vous êtes comme moi, il faut s'accrocher durant le tome 2 et au début du 3ème.

Ma note : 4/5

Cette chronique de lecture est originellement parue le 18 juin sur Mes lectures de l'imaginaire, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Marion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marion - dans Océanie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Littératures de l'imaginaire
  • Littératures de l'imaginaire
  • : Ce blog consacré au défi 'Littératures de l'imaginaire sur les 5 continents', regroupe les notes de lecture des participants qui veulent partager leur amour des littératures de l'imaginaire (SF, anticipation, fantastique, fantasy, conte...).
  • Contact

Recherche

Catégories